Home »  Technologie »  Mobilité » Tout-en-un : le nouveau graal de la mobilité

Tout-en-un : le nouveau graal de la mobilité

Tech Page One

Réunir son PC du bureau, son ordinateur portable, sa tablette et son smartphone en un seul environnement. C'est la nouvelle quête des fabricants et le rêve de bien des utilisateurs. Deviendrait-il réalité ?

Tout-en-un : le nouveau graal de la mobilité

Une tablette à la main, un smartphone dans la poche, un ordinateur portable dans le sac, un PC fixe sur le bureau, voilà à quoi ressemble aujourd’hui la panoplie numérique des professionnels. De plus en plus mobiles, ces derniers tentent de trouver les appareils qui leur permettront de travailler efficacement dans n’importe quelle situation. Mais chacun disposant de ses propres forces et faiblesses, il en résulte que la meilleure solution consiste souvent à conjuguer l’utilisation de différents formats. Selon Gartner, les employés utilisent en moyenne trois terminaux différents pour leurs tâches quotidiennes. Et l’analyste estime même que ce chiffre pourrait prochainement passer à 4, avec le développement des objets connectés tels que les montres ou les lunettes.

Multi-device, multi-problème

Les constructeurs ont bien cerné cette difficulté depuis maintenant plusieurs années. Pour réunir ordinateurs et tablettes en un seul appareil, les PC se sont vus équipés d’écrans détachables et les tablettes de claviers amovibles, donnant ainsi naissance à la grande famille des 2-en-1, hybrides et convertibles. Pour réunir tablettes et smartphones, la diagonale des premières a été diminuée quand celle des seconds a suivi le chemin inverse, pour créer des phablettes. Enfin, pour réunir les ordinateurs portables et fixes, des docks ont été conçus afin de transformer le laptop en « tour », et de pouvoir y connecter tous les périphériques habituels d’un PC de bureau.

“Et si le chaînon manquant était plutôt à chercher du côté du logiciel ?”

Toutes ces innovations matérielles ont su séduire les professionnels mais ne règlent néanmoins chacune qu’une partie du problème. Et si le chaînon manquant était plutôt à chercher du côté du logiciel ? Outre le fait de devoir transporter plusieurs machines, le principal problème de cette approche multi-device est de devoir naviguer entre plusieurs environnements logiciels différents et de devoir constamment synchroniser ses données, avec le risque constant d’oublier un fichier sur l’un ou l’autre de ces appareils, d’être confronté à des problèmes de compatibilité applicative entre les devices ou tout simplement de perdre un temps précieux à gérer chaque système indépendamment.

Plusieurs appareils, un seul environnement

Le cloud ou la virtualisation du poste de travail répondent depuis longtemps à cette problématique, en permettant d’accéder à ses données depuis n’importe quel appareil. Mais les solutions sont parfois complexes à mettre en œuvre, ne respectent pas nécessairement les contraintes réglementaires, et restent dépendantes de la qualité et de la disponibilité du réseau. Une autre voie se dessine aujourd’hui, portée par Windows 10. Le dernier système d’exploitation de Microsoft intègre une technologie inédite qui peut faciliter la vie des professionnels jonglant avec les appareils, la fonctionnalité Continuum. Grâce à elle, un appareil mobile sous Windows 10 peut être relié à un dock et se transformer en poste de travail traditionnel avec une interface desktop. L’utilisateur retrouve ainsi le même environnement de travail qu’il transporte partout avec lui, mais bénéficie du confort d’utilisation d’un PC du bureau.

“Encore en manque de maturité, la convergence attise l’innovation.”

Pour développer encore davantage les scénarios d’utilisation, les constructeurs développent de nouvelles formes de stations d’accueil sous forme d’ordinateur portable. L’idée est d’exploiter l’intelligence du smartphone ou de la tablette pour faire fonctionner un laptop dépourvu de capacités de traitement ou de stockage. Ce dernier n’agit que comme une extension du terminal mobile. Avec un ordinateur portable convertible en tablette, il devient alors possible de faire de son smartphone un système centralisé capable de se déporter vers un ordinateur 2-en-1 ou un ordinateur de bureau. L’expérience est alors pleinement unifiée. Si l’utilisateur continue à manipuler plusieurs appareils, il n’a plus qu’un seul environnement de travail.

Les OS en route vers la convergence

Outre Microsoft, d’autres éditeurs cherchent à adapter leur système d’exploitation pour permettre cette convergence. Côté Linux par exemple, la distribution Ubuntu offre cette possibilité. Les adeptes d’Android devraient également très prochainement bénéficier de cette fonctionnalité, notamment avec le lancement par Samsung de terminaux équipés d’un mode baptisé « PC DeX », permettant de les relier à des périphériques PC. Dernier exemple avec Maru OS, projet open source à la philosophie légèrement différente puisque le concept est ici de combiner deux OS différents. Lorsque l’utilisateur est sur son smartphone, il travaille sur un environnement Android Marshmallow. Une fois connecté à un PC, il bascule automatiquement sur un Linux Debian.

Encore en manque de maturité, cette piste attise donc l’innovation et de nouvelles expériences de plus en plus abouties devraient très rapidement être proposées aux professionnels. Si constructeurs et éditeurs sont déjà bien engagés dans cette direction, la clé du succès résidera dans l’implication des développeurs qui devront concevoir des applications capables de passer d’un mode à l’autre sans perdre en fonctionnalités et en confort d’utilisation.

 

Karim Bousedra

Karim Bousedra

Karim Bousedra est en charge du Marketing Dell pour les solutions de poste de travail. Avant son passage au Marketing, il a été chef des ventes pour la France et l’Europe du sud dans différents segments clients. Spécialiste de l’évolution des postes de travail, et notamment de la mobilité, il en suit et décrypte les nouveaux usages et leurs impacts sur les entreprises françaises.

Derniers articles:

 

Tags:  Mobilité,  Software,  Technologie