Home » Technologie »  Cloud » Open source ou propriétaire : le choix de la flexibilité

Open source ou propriétaire : le choix de la flexibilité

Tech Page One

Éviter l’enfermement propriétaire : une informatique d’entreprise plus flexible.

Solutions d’entreprise flexibles : éviter l’impasse dans votre feuille de route technologique

Le changement est un aspect inévitable, voire essentiel, de la vie d’une entreprise. Et la technologie est au cœur de ce changement. Certaines des plus grandes innovations proviennent des technologies de l’information : Internet en est l’exemple le plus visible. Mais toute les technologies ne peuvent accompagner le changement de la même manière.

Certaines sont peu flexibles parce qu’obsolètes. Mais parfois, le manque de flexibilité provient de la manière dont les systèmes et applications ont été conçus pour effectuer une seule tâche, générant des « silos » technologiques dans l’organisation. Dépendre d’un fournisseur unique peut en outre donner naissance à une feuille de route technologique qui ne permet pas de croissance, d’extension ou de nouveaux développements.

Éviter l’enfermement propriétaire

Les systèmes propriétaires ou provenant d’un fournisseur unique sont attractifs au premier abord, au vu de leur promesse d’efficacité. La transaction est un perte de flexibilité. Certains fournisseurs encouragent également une association étroite entre matériel et logiciels.

Mais comme pour tout système cloisonné, les entreprises paient le prix fort en matière d’intégration. Et les DSI doivent être certains qu’ils sont à l’aise pour céder les commandes de leur architecture informatique à un fournisseur unique.

Ensuite, il y a le risque de devoir remplacer l’ensemble de l’installation si le fournisseur est incapable de proposer un nouveau système qui réponde aux besoins de l’entreprise quelques années plus tard.

« L’enfermement propriétaire est une réalité, même si vous faites tout pour l’éviter, relate Clive Longbottom, analyste chez Quocirca. Assurez-vous de posséder les bons outils pour toutes les charges de travail afin de les transférer d’une plateforme à l’autre (qu’elle soit commerciale, Open Source ou autre), à la manière de ce que propose Dell avec Boomi et le reste de ses systèmes de gestion cloud. »

Standards ouverts

Bases ouvertes

Les entreprises auraient avantage à baser leur système d’information sur des standards ouverts. Comme l’affirment les analystes de GigaOm Research, les DSI doivent avoir, au fil de leurs projets, l’assurance qu’ils ne passent pas d’un environnement fermé à un autre. Certaines plateformes cloud, par exemple, sont loin d’être ouvertes, et le transfert d’applications vers un autre service peut s’avérer très compliqué. « La dépendance envers un fournisseur existe aussi dans le cloud », assurent-ils. « L’un des avantages spécifique au cloud résidait dans la portabilité des applications et la possibilité de contourner l’enfermement propriétaire. »

Prêt pour l’avenir

Au lieu de dépendre d’une plateforme ou d’un système, l’architecture informatique d’entreprise doit pouvoir s’adapter à l’évolution des besoins de l’activité. En outre, l’équipe informatique doit éliminer les silos et les systèmes qui ne sont pas suffisamment flexibles, au sein des départements et dans l’ensemble de l’entreprise.

Cela signifie qu’il faut choisir des partenaires technologiques qui prennent en charge toute une palette de plateformes et de schémas de prestations informatiques, dont le cloud.

Une approche informatique standardisée, évolutive et modulaire semble être utopique. Mais c’est le meilleur moyen de s’assurer que la technologie soutienne l’activité, et que l’activité ne dépende pas d’un fournisseur unique.

 

Stephen Pritchard

Stephen Pritchard

Avec plus de vingt-et-un ans d’expérience, Stephen est un journaliste spécialisé dans la technologie. Il s’intéresse principalement à la technologie, la télécommunication, la science et l’environnement. Il est producteur et animateur du podcast bimensuel « Connected Business» sur FT qui traite de la technologie de l'information. Il écrit, présente et produit des reportages vidéo pour une large gamme de médias. Il est un éditeur et chroniqueur contribuant à IT Pro et à Infosecurity Magazine. Il parle des tendances de la technologie et des télécommunications ainsi que du journalisme et des médias. Il a présidé et animé les événements pour le Financial Times, GigaOM et Infosecurity Magazine.

Derniers articles:

 

Tags: Technologie,  Cloud