Home » Technologie »  Software » Les 5 contre-vérités de Windows 10

Les 5 contre-vérités de Windows 10

Tech Page One

Windows 10 va bientôt souffler sa deuxième bougie. Mais le système a beau être installé sur plusieurs centaines de millions d’appareils, certaines idées reçues ont toujours la vie dure.

Les 5 contre-vérités de Windows 10

Windows 10 a trouvé sa place. Il y a maintenant plus de 400 millions d’appareils qui exploitent la dernière version du système d’exploitation Microsoft. Toutes les entreprises n’ont toutefois pas encore sauté le pas. En cause notamment, un certain nombre d’idées reçues qui freinent les responsables informatiques dans leurs projets de migration.

Les cycles de mise à jour sont trop longs

Les entreprises peuvent reporter leur migration en pensant que cette dernière leur réclamera trop de temps et d’argent à mettre en œuvre. Cela a pu effectivement être le cas avec les précédentes versions de Windows. Mais Microsoft a depuis introduit sa nouvelle approche Windows-as-a-Service (WaaS). Plutôt que de devoir déployer une nouvelle version majeure du système d’exploitation tous les 3 à 5 ans, Microsoft pousse des mises à jour et des nouvelles fonctionnalités deux à trois fois par an. Le cycle est ainsi plus fluide : les entreprises n’ont plus à évoluer en une seule fois vers un nouvel environnement et les utilisateurs utilisent toujours la version la plus récente de Windows 10.

La collaboration est complexe

L’entreprise contemporaine n’est pas enfermée entre quatre murs. Les employés sont mobiles et travaillent avec une grande variété de terminaux. Dans ce contexte, la capacité à collaborer est donc clé et Windows 10 s’intègre dans cette démarche. Avec les applications universelles, les utilisateurs peuvent accéder à leurs applications et données professionnels depuis n’importe quel appareil, facilitant ainsi le travail et la collaboration à distance. Et l’intégration native de OneDrive simplifie et sécurise encore davantage le partage de fichiers.

“Windows 10 permet aux administrateurs de décider avec précision quelles données anonymisées seront transmises à Microsoft.”

La configuration est difficile

Créer une image et configure un environnent Windows était un processus laborieux. Ce n’est plus le cas. Les entreprises qui redoutent l’étape de création d’images peuvent se rassurer. L’outil WICD (Windows Imaging and Configuration Designer) permet aux équipes IT de très rapidement configurer et provisionner des environnements Windows 10, sur des terminaux aussi bien fixes que mobiles. En s’appuyant sur les pilotes fournis par le constructeur, WCID crée une image plus légère, ce qui accélère le processus.

Windows 10 est un risque pour la sécurité

La sécurité est une préoccupation majeure des entreprises et l’arrivée de Windows 10 a donné lieu à quelques gros titres parfois inquiétants, notamment concernant les données collectées par le système d’exploitation. Pourtant, Windows 10 est livrée avec des capacités de contrôle granulaires qui permettent aux administrateurs de décider avec précision quelles données anonymisées seront transmises à Microsoft, afin d’améliorer en continue la qualité de l’expérience Windows 10. D’autres outils de sécurité adressent le besoin toujours plus important de mobilité. C’est le cas par exemple de la séparation entre les informations professionnelles et personnelles sur l’appareil. Les données de l’entreprises peuvent être chiffrées, de façon à ce qu’elles restent inaccessibles en cas de perte ou de vol du device.

Windows 10 sera la dernière version de Windows

Comme indiqué plus tôt, Microsoft développe une nouvelle stratégie de mise à jour incrémentale via Windows-as-a-Service. Cela signifie que les améliorations seront apportées au fur et à mesure plutôt qu’en un seul bloc à travers un Windows numéroté. Cela ne signifie pas la fin de Windows. Il s’agit simplement d’une réflexion sur une nouveau Windows, plus facile à utiliser et à faire évoluer, qui offre aux collaborateurs la mobilité et la simplicité auxquelles ils sont dorénavant habitués et à l’IT la sécurité qu’elle attend.

 

Steve Evans

Steve Evans

Steve Evans is a freelance technology writer with a focus on how IT impacts businesses across the globe, from the boardroom to the basement. Formerly web editor at Computer Business Review (CBR), Steve has also written for Computer Weekly, Silicon.co.uk (formerly TechWeekEurope), ZDNet, SC Magazine UK, Infosecurity Magazine and Capacity Magazine. During his technology writing career, Steve has covered a wide variety of subjects, including cloud computing, security, networking, storage and mobility.

Derniers articles:

 

Tags:  Software