Home » Technologie »  Cloud » Comment le SaaS a gagné la partie

Comment le SaaS a gagné la partie

Tech Page One

Selon Gartner, 150 milliards de dollars ont été dépensés dans les applications d’entreprise en 2015. La majorité pour moderniser, remplacer ou étendre une solution existante grâce au SaaS. Et la tendance va en s’accroissant.

Le logiciel continue de dévorer le monde. Alors que les technologies numériques font de plus en plus la différence au niveau commercial, les entreprises semblent mener leur transformation numérique à plein régime. Parmi les innovations les plus cruciales pour les métiers, le cloud s’affirme comme un nouveau standard. De la bureautique au CRM en passant par la gestion des ressources humaines, le mode SaaS (Software-as-a-Service) remplace peu à peu l’application sur site traditionnelle. Jusqu’à la remplacer totalement dans les prochaines années ?

Comment le SaaS a gagné la partie : investissements

L’application est désormais au cœur de nombreux processus clés dans les entreprises. Et ces dernières n’hésitent pas à investir pour se doter des outils les plus efficaces possibles. L’an passé, les dépenses logicielles ont connu une hausse de 7,5 % selon les données de Gartner, pour atteindre près de 150 milliards de dollars. La croissance de ce marché est essentiellement portée par un phénomène : le Software-as-a-Service (SaaS). En 2019, les investissements le concernant dépasseront les 200 milliards de dollars.

Comment le SaaS a gagné la partie : modernisation

La modernisation applicative est une préoccupation majeure. Près de la moitié des entreprises indiquent que moderniser les applications professionnelles « on-premise » fait partie des cinq priorités IT. Elles sont également 41 % à citer « l’extension des capacités applicatives » dans ce top 5.

Les métiers à la manœuvre

Comment le SaaS a gagné la partie : RH

Les systèmes de gestion des ressources humaines font partie des segments applicatifs qui migrent le plus rapidement vers le SaaS. De 13 % en 2014, ils passeront en 2019 à 28 % de solutions cloud. Le point d’inflexion entre cloud et « on-premise » se situant, selon Gartner, dans 5 années suivantes.

Comment le SaaS a gagné la partie : bureautique

La bureautique poursuit son virage cloud. Après une forte accélération observée en 2014, environ 60 % des professionnels se verront fournir tout ou partie de leurs applications bureautiques depuis le cloud en 2020. Une tendance largement poussée par le développement de la mobilité qui nécessite d’accéder à ses outils de productivité de n’importe où.

De fortes disparités régionales

Comment le SaaS a gagné la partie : régions

L’adoption du cloud varie d’une région à l’autre. Dans les économies émergentes, le développement a notamment été freiné par l’insuffisance des infrastructures réseaux et le manque de datacenters, mais aussi pas l’absence d’offres accessibles dans la langue locale. Les investissements réalisés par les fournisseurs dans ces domaines vont toutefois commencer à porter leurs fruits. Les solutions de gestion de la relation client en mode SaaS seront par exemple utilisées par 25 % des organisations, contre seulement 10 % en 2012.

 

Béatrice Hass

Béatrice Hass

Béatrice Hass est en charge du Marketing Dell pour les Services de Consulting, Déploiement et Support. De par ses précédentes expériences au sein de SSII, elle est tout particulièrement concentrée sur les enjeux liés à la transformation de leurs infrastructures, et en particulier l’adoption et l’implémentation de solutions Cloud.

Derniers articles:

 

Tags: Technologie,  Cloud,  Software