Home »  Technologie » Création – Recherche – Ingénierie » CAO : quelle configuration pour les experts de la 3D ?

CAO : quelle configuration pour les experts de la 3D ?

Tech Page One

Les tâches de conception 3D sont extrêmement exigeantes en termes de performances et impossibles à réaliser dans de bonnes conditions avec un poste de travail classique. Si vous faites partie des experts de la 3D, voici ce que doit contenir votre machine.

CAO : quelle configuration pour les experts de la 3D ?

Ils exécutent des charges de travail parmi les plus exigeantes de l’informatique professionnelle. Qu’il s’agisse de modélisation polygonale, de rendu graphique ou de sculpture 3D, les experts de la conception 3D doivent pouvoir compter sur une performance sans faille pour mener à bien leur mission. Mais au-delà des questions de puissance de traitement ou de stockage de données, les concepteurs doivent pouvoir compter sur un haut niveau d’intégration offrant interconnectivité, compatibilité et fluidité des opérations. Pour cela, les machines doivent être dotées de composants soigneusement sélectionnés, voire même souvent élaborés sur mesure ; une configuration optimale pour une utilisation extrême.

Meilleures vitesses d’exécution

Au cœur de l’ordinateur réside la puissance de l’unité centrale de traitement (CPU, Central Processing Unit). Le processeur est un élément crucial pour les professionnels de la 3D. Il doit être spécifiquement ajusté et optimisé pour ce type de tâches. Pour cela, l’utilisation d’une unité de traitement graphique (GPU, Graphical Processing Unit) ainsi que d’une carte d’accélération graphique permettra de dédier une grande puissance de calcul uniquement aux charges graphiques. L’ajout de 16 ou 32 Go de mémoire vive rapide appuiera ces calculs encore davantage.

Pour exploiter un système informatique au maximum de son potentiel, son architecture logicielle doit également avoir été pensée pour un usage spécifique. En ce qui concerne la modélisation 3D et les travaux graphiques, les tâches sont composées de nombreux éléments compartimentés. C’est-à-dire qu’il incombe à la machine de rechercher les données dont elle a besoin très rapidement au sein d’une multitude de systèmes. Les logiciels utilisés doivent être suffisamment intelligent pour exploiter le matériel à disposition et exécuter ces opérations dans un laps de temps minimal.

“L’affichage 4K UHD tend à devenir la nouvelle norme.”

Autre point d’attention, l’affichage. Pour beaucoup de professionnels, la haute définition 1920×1080 pixels est encore le sommet de la pyramide. Pourtant, l’affichage 4K UHD avec une définition de 3840×2160 pixels tend à devenir la nouvelle norme. Ce type de technologie aide les concepteurs à travailler avec un haut niveau de précision qui, in fine, améliorera le design du produit fini une fois lancé en production.

Ne pas négliger l’OS

Le système d’exploitation a lui aussi son importance. Windows 10 et ses fonctionnalités de reconnaissance vocale et d’interface tactile multipoint peut faciliter les interactions avec l’environnement de conception. Mais l’OS a surtout un l’avantage de proposer un support natif du Thunderbolt 3. Avec des vitesses de transfert de 40 GB/s, quiconque manipule de grandes quantités de données, comme les ingénieurs et designers mais aussi les réalisateurs ou les compositeurs, appréciera un rythme de transfert beaucoup plus soutenu pour passer ses fichiers d’un support à un autre.

Un problème d’ingénieurs ?

Concrètement, que faire de toute cette puissance ? Les stations de travail et leur configuration haut de gamme sont les alliés naturels des experts de la conception 3D. Elles peuvent donner naissance à des environnements ultra-immersifs dans lesquels pourront de plonger les clients finaux. Les concepteurs peuvent également coupler des serveurs Web à des workstations au format rack, et commencer par exemple à présenter des modèles photoréalistes en ligne, pour permettre aux clients d’interagir avec leurs produits.

À l’heure où l’imagerie et la conception commencent à s’extraire du département d’ingénierie des entreprises pour gagner le marketing et d’autres fonctions métier, les capacités de ces systèmes sont vouées à devenir de plus en plus importantes et les usages de plus en plus innovants. Quel sera le vôtre ?

 

Adrian Bridgwater

Adrian Bridgwater

Avec plus de vingt ans d’expérience dans la presse, Adrian est un journaliste spécialisé dans la technologie. Principalement, il rédigeait des analyses des nouvelles technologiques portant sur le développement de l’application logicielle « beat ». Il est présent dans le monde des médias également en tant qu’analyste, évangéliste technologique et consultant en matière de gestion de contenu. Il a passé une grande partie de ces dix dernières années en se concentrant sur l'open source, l'analyse de données et la business intelligence, le cloud, les appareils mobiles et la gestion de données.

Derniers articles:

 

Tags: Création – Recherche – Ingénierie,  Technologie