Home »  Technologie »  Virtualisation » Software Defined Everything : vers de nouvelles capacités d’entreprise

Software Defined Everything : vers de nouvelles capacités d’entreprise

Tech Page One

Software Defined Everything

Une ère nouvelle placée sous le signe de l’agilité a débuté. Comme le disait en 2011 Marc Andreessen, pionnier du Web, les logiciels envahissent le monde, avec pour résultat un nouvel ensemble de mécaniques d’entreprise. Cette nouvelle réalité voit les entreprises devenir non seulement pilotées, gérées et définies par des logiciels, mais aussi devenir généralement plus numérisées et automatisées.

Concrètement, cela signifie que l’intelligence et le contrôle offerts par l’utilisation des logiciels ont bousculé nos notions antérieures sur la gestion des entreprises. Au-delà de la simple gestion, il s’agit même du « moteur » de l’entreprise.

Qu’y avait-il avant l’approche Software-Defined ?

Si l’on doit expliquer ce qui a précédé l’entreprise Software-Defined, on pourrait dire que l’entreprise Infrastructure-Defined a été le précurseur.

En fait, les capacités et le périmètre de l’entreprise étaient essentiellement définis par un modèle économique basé sur son capital physique (compétences humaines incluses). Autrement dit, l’infrastructure était le moteur et la force vive de l’entreprise.

Aujourd’hui, ce moteur est le logiciel.

Software Defined Everything

Le rôle central du matériel

Le matériel reste un élément essentiel de cette nouvelle approche. L’entreprise Software-Defined doit héberger, localiser, stocker, traiter et calculer sur des disques durs dans un format ou un autre (sur site ou dans un centre de données Cloud). Toutefois, c’est l’utilisation de techniques logicielles abstraites qui permettra de libérer l’innovation, d’automatiser les tâches de routine et d’éviter la dépendance envers un fournisseur.

Ceci a pour résultat de rendre l’entreprise plus agile sur le Cloud et lui confère une capacité d’expansion potentielle à l’échelle du Web. Une entreprise SDE (Software Defined Everything) bénéficie d’un choix maximal en termes d’infrastructure, de systèmes d’exploitation et de plateformes de gestion.

Que peut faire l’entreprise Software-Defined ?

Lorsqu’une entreprise SDE doit présenter un nouveau service à ses clients, la logique et les composants sous-jacents sont d’abord définis par un code logiciel. Avec une infrastructure entièrement virtualisée, l’entreprise Software-Defined peut optimiser les charges de travail pour servir les applications stratégiques et fournir les informations appropriées au bon endroit et au bon moment.

La proposition technologique qui sous-tend l’approche SDE trouve parfaitement sa place dans le nouveau monde du Cloud computing et du modèle « as a service » de la fourniture d’applications et de stockage. Il ne s’agit pas de migrer du jour au lendemain (ni de satisfaire à une simple lubie). L’adoption de l’approche Software-Defined doit s’effectuer en plusieurs étapes stratégiques au rythme qui convient à l’entreprise et à ses clients.

L’approche Software-Defined confère un formidable pouvoir, ainsi que la responsabilité de faire les bons choix et de devenir une entreprise intrinsèquement tournée vers l’avenir.

 

Alessandro De Socio

Alessandro De Socio


Derniers articles:

 

Tags:  Technologie,  Virtualisation