Home »  Business » Productivité » Réduire le coût total de possession

Réduire le coût total de possession

Tech Page One

Une nouvelle approche du financement pour réduire les dépenses

iStock_000050138262_Large

 

Introduction

Les DSI sont confrontés à un véritable défi : à cause de la crise financière, nombreux sont ceux qui ont dû travailler avec des budgets extrêmement limités ces dernières années, tout en étant obligés d’intégrer les nouvelles technologies pour transformer l’entreprise.

La nécessité de renouveler ou de moderniser a toujours déstabilisé les directeurs financiers, qui redoutaient parfois que les DSI viennent frapper à leur porte pour leur demander une nouvelle augmentation du budget.  Par le passé, les DSI dépensaient de l’argent parce qu’ils n’avaient le choix. Les entreprises ne pouvaient pas se permettre d’être dépassées par les avancées technologiques.

Cloud

Réduire le coût total de possessionCependant, la nouvelle génération de produits change la donne : l’arrivée du cloud a obligé les DSI à revoir complètement leur copie en matière de centre de données. D’après une enquête menée par le cabinet Forrester, une transition vers un cloud privé peut se traduire par 5 à 10 % d’économies de temps et d’argent par an en matière de gestion informatique. Sans parler des dizaines de milliers d’euros économisés sur les coûts liés aux serveurs, au stockage et à la gestion de réseau.

Mais ce n’est pas tout. La plupart des gens connaissent les avantages du cloud et savent que les coûts d’investissement peuvent être transformés en coûts d’exploitation. Toutefois, un autre aspect n’est pas aussi largement médiatisé : la location technologique.

Il s’agit d’une pratique commerciale très répandue dans d’autres domaines d’activité : la plupart des entreprises se sont habituées à la notion de location pour les voitures ou l’équipement de bureau, mais la tendance a toujours été à l’achat pour l’informatique. Une enquête d’IDC a révélé que la location offrait d’énormes avantages en termes de coût, en particulier quand l’équipement vieillit. IDC a constaté qu’au bout de six ou sept ans, les serveurs acquis peuvent coûter trois à cinq fois plus cher que les serveurs loués : Les ordinateurs portables et de bureau quant à eux restent au même niveau de coût.

Davantage de flexibilité

L’entreprise moderne ne souhaite pas être paralysée par des équipements obsolètes. Elle doit adopter une approche plus flexible pour tirer parti des évolutions technologiques capables de transformer son activité. Si vous regardez autour de vous, vous verrez rarement quelqu’un utiliser un téléphone mobile vieux de huit, neuf ou dix ans, alors qu’en entreprise, les vieux PC exécutant des systèmes d’exploitation dépassés et des logiciels traditionnels sont plutôt courants.

Par le passé, cette approche trouvait parfois une justification : les entreprises travaillaient autour d’une infrastructure existante ou dépendaient d’un cycle de modernisation particulier. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Une approche plus ouverte et flexible de l’informatique, qui implique une plateforme cloud et des logiciels facturés selon l’utilisation, propose un tout nouveau modèle de flexibilité. Et l’exploration de différents modèles de financement, comme la location, signifient qu’il existe beaucoup plus de moyens de réduire le coût total de possession sans freiner l’efficacité de l’installation informatique d’une entreprise. Les directeurs financiers n’ont plus à craindre la visite des DSI.

 

 

Maxwell Cooter

Maxwell Cooter

Max est un journaliste indépendant qui s’intéresse à une grande variété de sujets liés à l’informatique. Il a été le rédacteur en chef et le fondateur de Cloud Pro, l'une des premières publications dédiées au cloud. Il a également fondé et écrivait pour Techworld d'IDG après avoir été le rédacteur en chef de Network Week. En tant que journaliste pigiste, il travaillait pour IDG direct, SC Magazine, Computer Weekly, Computer Reseller News, Internet magazine, PC Business World et bien d'autres. Il a également participé à de nombreuses conférences et a été commentateur de la BBC, ITN et de la version online de la chaîne CNBC.

Derniers articles:

 

Tags: Productivité,  Business