Home »  Business » Productivité » Quand le tactile voit grand

Quand le tactile voit grand

Tech Page One

La technologie tactile vous permet de voir les choses en grand. Nouveaux appareils, nouveaux usages, nouvelles expériences, on fait le (multi)point.

Quand le tactile voit grand

C’est désormais une interface naturelle. Dès le plus jeune âge, les enfants sont habitués à manipuler des environnements tactiles, sur les smartphones et tablettes de leurs parents, avant même d’avoir eu entre les mains le duo clavier/souris avec lequel les générations précédentes se sont initiées à l’informatique. Les pincements, glissements et autres tapotages deviennent des gestes intuitifs pour tous les utilisateurs de terminaux modernes et permettent de gagner en rapidité d’exécution, si tant est que l’appareil et les applications aient été conçus dans cette optique. C’est pourquoi on observe aujourd’hui l’émergence de nouveaux formats visant à exploiter pleinement la gestuelle tactile. Et pour cela, les constructeurs n’hésitent plus à voir les choses en grand.

Des tablettes géantes pour la productivité

Les premiers succès de la tablette tactile se sont dessinés sur des diagonales de 10″. Puis sont arrivés des formats plus réduits de 7″ et 8″, plus faciles à transporter et moins coûteux, qui ont rapidement trouver un public avide d’outils ultramobiles permettant de consommer de l’information rapidement et n’importe où. Mais les usages nomades se sont développés et renforcés. Les appareils portables doivent aujourd’hui être de véritables solutions de productivité.

“Utiliser sur une surface tactile ses applications métier.”

C’est pourquoi la tablette tactile a débuté sa mue. Des terminaux d’une diagonale supérieure à 12 pouces destinés aux professionnels sont disponibles sur le marché. Il est d’ailleurs assez simple de les reconnaître puisqu’elles ont souvent le terme « Pro » dans leur nom. Ces gammes sont dotées de configurations très solides, d’un affichage haut de gamme et d’une autonomie de près de 10 heures. Elles permettent aux professionnels d’utiliser sur une surface tactile des applications (CAO, analyse, vidéo…) qui jusqu’ici ne pouvaient être exécutées que sur un PC portable ou de bureau.

Des écrans XXL pour la collaboration

Faire défiler les slides d’un PowerPoint n’est plus suffisant. Qu’il s’agisse d’une réunion avec des collaborateurs, d’une présentation chez un client ou d’un atelier de formation, l’interactivité et la collaboration doivent être le plus riche possible afin que chacun puisse obtenir les informations qu’il est venu chercher. Pour cela, les interfaces tactiles offrent une expérience beaucoup plus engageante. Certains constructeurs proposent donc des écrans tactiles aux pouvant atteindre 70″ ou 80″.

“Permettre à plusieurs personnes de travailler en même temps
sur un document directement à l’écran.”

Grâce à des technologies d’affichage haute définition et de dispositifs multipoints, ces écrans permettent à toute une salle de voir clairement et lisiblement le contenu diffusé, mais également à plusieurs personnes de travailler en même temps sur un document, en le manipulant simplement à l’écran et sans avoir à passer par un ordinateur. Et en associant ce type d’écran à une solution de partage d’écran avec ou sans fil, n’importe quelle personne de la salle pourra prendre part à la présentation.

Des postes de travail digitaux pour la création

Les grands écrans tactiles donnent également naissance à des postes de travail complètement repensé pour des missions spécifiques. Deux exemples très concrets ont récemment fait la une des médias spécialisés. Le Surface Studio de Microsoft tout d’abord, avec son écran tactile de 28 pouces fixé sur un bras qui lui permet de s’incliner horizontalement pour devenir une véritable tablette. Un mode qu’apprécieront tous les professionnels de l’images qui pourront ainsi travailler sur leur écran comme sur un véritable pupitre de dessin.

“Remplacer le clavier et la souris par un second écran tactile.”

Autre innovation à venir avec le projet Smart Desk dévoilé par Dell. L’idée est ici de remplacer le clavier et la souris par un second écran tactile posé sur le bureau. Là encore, l’objectif est d’offrir à l’utilisateur un support horizontal plus adapté à l’interaction tactile ou à l’utilisation d’un stylet et idéal pour les spécialistes de la création graphique, les architectes ou les ingénieurs qui doivent concevoir leurs plans, cartes ou dessins industriels avec un très haut niveau de précision.

 

Nicolas Guétin

Nicolas Guétin

Nicolas Guétin est responsable des équipes spécialistes postes de travail qui se concentrent en particulier sur la mobilité, les stations de travail et la sécurité. Il a rejoint la société en 2004 en tant que responsable marketing grand comptes, avant de prendre quelques années plus tard la direction de la division logiciels et périphériques Secteur Public Europe. Nicolas est aujourd’hui membre du comité de direction de Dell France.

Derniers articles:

 

Tags: Productivité,  Business