Home »  Business » Esprit d’entreprise » DSI : 5 étapes pour libérer l’innovation

DSI : 5 étapes pour libérer l’innovation

Tech Page One

Le numérique peut profondément transformer le fonctionnement d’une entreprise. Mais encore faut-il pour cela que les équipes IT aient suffisamment de latitude pour mettre en œuvre l'innovation.

DSI : 5 étapes pour libérer l'innovation

Trop de choix et de complexité, manque de temps et d’argent ou encore pénurie de main d’œuvre, les DSI doivent relever de nombreux défis pour mener leur entreprise vers une nouvelle ère numérique. Sans le bon accompagnement, toutes ces barrières risquent d’être complexes à surmonter. En s’appuyant sur le bon partenaire en revanche, il est possible d’adopter une nouvelle approche qui transformera chaque informaticien en acteur du changement et de l’innovation.

Grâce à une stratégie IT basée sur le service, les équipes informatiques peuvent déléguer ou automatiser les tâches de gestion répétitives pour se concentrer des projets plus innovants et davantage porteurs de valeur pour le business. En voici les 5 piliers.

1. Casser la routine opérationnelle

L’institut IDC a passé cinq années à estimer le temps passé par les équipes IT sur leurs différentes missions. Le constat est clair : 80 % du temps est consacré aux opérations de routine et seulement 20 % à l’innovation. Cette répartition est un frein majeur dans la course à la compétitivité. Les responsables IT ont tout intérêt à opter pour des services de conseil qui les aideront à optimiser la gestion de leur infrastructure afin de diminuer drastiquement le temps nécessaire pour l’opérer.

2. Lever les yeux de l’écran

Une équipe informatique qui passe trop de temps dans le datacenter risque de ne plus comprendre les besoins réels des utilisateurs. Une fourniture efficace de services IT passe par un engagement métier. Un consultant saura parfaitement gérer le monitoring des systèmes et trouver des solutions pour automatiser et orchestrer les ressources. Pendant ce temps, les internes pourront sortir du datacenter pour aller à la rencontre des autres équipes et mieux percevoir leurs attentes.

3. Trouver les bons experts

Les informaticiens doivent manier toujours plus d’outils différents pour répondre aux nouveaux besoins numériques de leur entreprise. Et s’ils ne proposent pas les solutions appropriées, les métiers n’hésiteront pas à les contourner en faisant appel à un service cloud. Sauf que les sociétés ne peuvent se permettre de recruter des spécialistes à chaque fois qu’une nouvelle technologie fait son apparition sur le marché. L’aide d’un partenaire disposant des bons experts dans ses équipes aidera la DSI à mieux tirer parti du large écosystème de solutions aujourd’hui disponible.

4. Identifier les opportunités

Le changement ne cessera jamais. De nouveaux appareils et de nouveaux services continueront à émerger au fil du temps. Ce qu’on a pu constater avec la mobilité par exemple se reproduira avec l’internet des objets. Plutôt que d’y voir une source de risques, de perturbations et de charges de travail supplémentaires, l’innovation doit être examinée à travers les bénéfices qu’elle peut apporter. Les prestataires pourront s’occuper des questions techniques quand l’équipe IT, disposant logiquement d’une meilleure connaissance de son secteur d’activité, mettra au point les scénarios business susceptibles d’exploiter au mieux des technologies comme le big data ou le cloud hybride.

5. Redistribuer les rôles

La stratégie basée sur le service peut être déroutante pour certains professionnels. Après avoir passé toute leur carrière à mettre les mains dans le cambouis, cette nouvelle approche représente un virage culturel important. C’est pourquoi un travail de réorganisation doit être réaliser en lien étroit avec ces personnes afin de leur attribuer de nouveaux rôles plus valorisants, déchargés des opérations sans grande valeur ajoutée.

 

Mark Samuels

Mark Samuels

Mark Samuels est un journaliste d'affaires spécialisé dans les questions liées au leadership informatique. Anciennement rédacteur à CIO Connect et éditeur à Computing, il a travaillé pour de diverses organisations, y compris pour Economist Intelligence Unit, Guardian Government Computing et Times Higher Education. Mark est aussi un contributeur à CloudPro, ZDNetUK, TechRepublic, ITPro, Computer Weekly, CBR, Financial Director, Accountancy Age, Educause, Inform et CIONET. Mark possède une vaste expérience dans l'écriture des articles portant sur la façon de l'utilisation et d'adoption de la technologie dans les affaires par les responsables informatiques.

Derniers articles:

 

Tags: Esprit d’entreprise,  Business