Home »  Business » Productivité » Le cycle de vie Windows en 3 questions

Le cycle de vie Windows en 3 questions

Tech Page One

Windows 7 et Windows 8 ne sont pas éternels. Comme pour leurs prédécesseurs avant eux, le support Microsoft a une date de fin gravée dans le marbre. Comment s’y préparer ?

Le cycle de vie Windows en 3 questions

Toutes les bonnes choses ont une fin. Windows 7 est encore aujourd’hui un système exploitation extrêmement populaire. Néanmoins, l’horloge tourne. Et comme ce fut le cas avec Windows XP, la firme de Redmond ne va pas supporter son OS éternellement.Chaque produit Microsoft a un cycle de vie que les responsables informatiques se doivent de prendre en compte. Une fin de support qui arrive sans avoir été anticipée peut avoir des conséquences importantes. Que se passe-t-il lorsque votre système n’est plus supporté ? Voici le b.a.-ba. du cycle de vie Windows.

Pourquoi les systèmes d’exploitation ont-ils une fin de vie ?

Le cycle de vie d’un produit démarre au moment de son lancement et se termine lorsqu’il n’est plus supporté par son éditeur. Il peut sembler étrange d’« abandonner » son produit mais le coût qu’engendrerait un support à vie serait tout simplement prohibitif. Au fur et à mesure que Microsoft sort de nouvelles versions de Windows, les anciennes éditions quittent peu à peu la liste des systèmes supportés. La dernière génération, Windows 10, est disponible depuis juillet 2015, avec son lot d’innovations pour les utilisateurs comme une interface repensée et Windows-as-a-Service. Beaucoup d’entreprises pourraient tirer parti des nouvelles fonctionnalités et de nombreux responsables IT travaillent sur la migration. Cependant, tous les DSI ne sont pas aussi prompts à évoluer. Et pour ces retardataires, les échéances approchent.

“XP occuperait toujours près de 7,5 % du marché des systèmes d’exploitation.” – NetMarketShare

Combien de temps reste-t-il aux versions actuelles de Windows ?

Le support de Windows Vista a pris fin le 11 avril 2017. Vista n’a toutefois pas connu un succès aussi important que XP avant lui, ou Seven qui lui a succédé. Il existe toutefois une base installée sur lesquelles les entreprises doivent impérativement se pencher si ce n’est pas encore fait. Les fins de support de Windows 7 et 8 auront elles un impact beaucoup large. Celles-ci interviendront le 14 janvier 2020 pour le premier et le 10 janvier 2023 pour le second. Les observations réalisées jusqu’alors montrent que de trop nombreuses organisations attendent la dernière minute pour migrer leur parc. Avec cette approche, non seulement la société se prive des innovations amenées par les systèmes plus récents, mais elle encoure également le risque d’utiliser une plateforme obsolète, potentiellement ciblée par les pirates et davantage susceptible de tomber en panne.

Que se passe-t-il lorsqu’un système d’exploitation n’est pas supporté ?

Alors que le support de Windows XP est arrivé à son terme le 8 avril 2014, certaines entreprises continuent de l’exploiter. Selon le site NetMarketShare, XP occuperait toujours près de 7,5 % du marché des systèmes d’exploitation. L’absence de support signifie que l’OS n’est plus mis à jour et qu’en conséquence, vos données sont placées dans une situation risquée. Si une faille de sécurité est découverte, elle ne sera pas comblée par l’éditeur et pourra donc être exploitée par les hackers. Près de la moitié (49,42 %) des PC de bureau tournent actuellement sous Windows 7 quand un quart (25,36 %) a fait le saut vers Windows 10. Une migration ne se faisant pas un en jour, les responsables informatiques peuvent dès à présent commencer à songer à leur sorte de Windows 7.

 

Mark Samuels

Mark Samuels

Mark Samuels est un journaliste d'affaires spécialisé dans les questions liées au leadership informatique. Anciennement rédacteur à CIO Connect et éditeur à Computing, il a travaillé pour de diverses organisations, y compris pour Economist Intelligence Unit, Guardian Government Computing et Times Higher Education. Mark est aussi un contributeur à CloudPro, ZDNetUK, TechRepublic, ITPro, Computer Weekly, CBR, Financial Director, Accountancy Age, Educause, Inform et CIONET. Mark possède une vaste expérience dans l'écriture des articles portant sur la façon de l'utilisation et d'adoption de la technologie dans les affaires par les responsables informatiques.

Derniers articles:

 

Tags: Productivité,  Business