Home »  Business » Productivité » Les clés d’une migration IT réussie

Les clés d’une migration IT réussie

Tech Page One

Migrer vers un nouvel environnement technologique est une réelle opportunité pour les entreprises. Mais sans un processus efficace, le projet peut virer à l'échec.

Les clés d'une migration IT réussie

Dans la nature, la migration est le mouvement de certaines espèces d’un endroit à un autre. Souvent liée à la saisonnalité, à la nécessité de diversifier le patrimoine génétique ou (comme chez nous, les humains) même à des facteurs culturels, la migration fait partie intégrante de la vie.

Dans les technologies de l’information, la migration est tout aussi répandue, mais elle est généralement motivée par des facteurs très différents. Et il s’agit la plupart du temps d’un processus de bout en bout qui, s’il est exécuté correctement, permet d’aller de l’avant.

Pourquoi migrer ?

La migration informatique émane du besoin de toute entreprise d’adopter les nouvelles plateformes de l’industrie (le cloud computing ou la mobilité), mais aussi d’exploiter de nouveaux avantages concurrentiels pouvant être obtenus via de nouvelles applications logicielles (des outils de CRM ou des progiciels de gestion intégrée).

Mais une migration non planifiée, sans processus stratégique et sans objectifs clairs, est risquée. En réalité, la transformation informatique est un processus complexe qui requiert des professionnels bien formés soutenus, si possible, par des services de consulting dédiés.

Les entreprises doivent opter pour un spécialiste de la migration dont la compétence principale est la gestion de bout en bout. Dès le début de l’identification des besoins, les services de support de la migration pour le matériel et les logiciels doivent s’étendre à l’implémentation et au déploiement, puis à l’assurance qualité, au test, au réglage et aux mises à jour. Ce vaste champ d’action est essentiel pour une migration technologique « de bout en bout ».

Outre cette mise en garde clé, la courbe temporelle est un autre facteur important.

Dans le royaume animal, la migration a généralement lieu une fois par an en fonction des saisons. Dans l’univers technologique, la migration possède une « courbe temporelle » similaire, sauf que celle-ci s’étend sur trois ans. En migrant et en modernisant leur infrastructure informatique en suivant des cycles définis de trois ans, les entreprises s’assurent qu’elles peuvent toujours réduire le coût total de possession et optimiser l’efficacité.

Les clés d'une migration IT réussie

Les 7 clés de la migration

Alors, quelles sont les points clés d’un projet de migration et quels facteurs doivent être pris en compte ?

1. La migration informatique ne se limite pas aux modernisations matérielles et logicielles. Elle couvre également les données. Il est important de se rappeler qu’il s’agit du poumon des technologies de l’information avant de commencer à retirer et remplacer l’infrastructure.

2. Il est crucial de comprendre les implications des nouvelles technologies via des ateliers, des tests de validation de principe et des technologies d’émulation.

3. Les entreprises doivent effectuer une évaluation précise et détaillée de leur infrastructure informatique existante pour identifier les opportunités d’amélioration au sein du processus de migration une fois celui-ci exécuté.

4. Une planification stratégique de la migration est le seul moyen de limiter la pression sur les ressources informatiques et de maintenir de faibles coûts.

5. Certaines tâches de migration peuvent être complètement externalisées via des modèles de migration en tant que service. Ces derniers se rapprochent des ateliers de conseil, mais sont en réalité plus diversifiés.

6. Sans hiérarchisation, la migration est un pari risqué. Pourquoi mettre votre entreprise en danger lorsque vous pouvez suivre une approche plus ordonnée de la planification de projets ? Encore une fois, des spécialistes en consulting tiers peuvent jouer ce rôle.

7. La migration doit toujours être effectuée en faisant en sorte de réduire l’impact sur les utilisateurs finaux à tout moment. De cette manière, l’entreprise peut aller de l’avant sans jamais revenir en arrière.

La migration doit à tout prix éviter le cauchemar du jeter/remplacer quand les inefficacités l’emportent et que l’hémorragie de données est inévitable. Comme les oiseaux qui migrent chaque année, ne commencez votre périple que si vous savez où vous allez.

 

Adrian Bridgwater

Adrian Bridgwater

Avec plus de vingt ans d’expérience dans la presse, Adrian est un journaliste spécialisé dans la technologie. Principalement, il rédigeait des analyses des nouvelles technologiques portant sur le développement de l’application logicielle « beat ». Il est présent dans le monde des médias également en tant qu’analyste, évangéliste technologique et consultant en matière de gestion de contenu. Il a passé une grande partie de ces dix dernières années en se concentrant sur l'open source, l'analyse de données et la business intelligence, le cloud, les appareils mobiles et la gestion de données.

Derniers articles:

 

Tags: Productivité,  Business