Home »  Business » Productivité » 5 tendances qui vont booster votre productivité en 2017

5 tendances qui vont booster votre productivité en 2017

Tech Page One

La technologie n’est pas une fin en soi. Les projets innovants portés par les équipes informatiques n’ont qu’un seul objectif : permettre aux métiers d’être toujours plus efficaces. Voici 5 tendances numériques qui vont améliorer les performances de tous les collaborateurs.

5 tendances qui vont booster votre productivité en 2017

La technologie, clé de la productivité en entreprise ? Voici qui devrait intéresser les DSI au cours des prochains mois. Comme il est d’usage chaque année, les experts de l’industrie informatique se mettent en quête des technologies qui vont transformer les entreprises. Pour 2017, nous avons identifié les cinq tendances que vont devoir gérer les DSI et qui vont booster la productivité des métiers.

1. Des appareils pensés pour le cloud

Alors que tous les regards se tournent vers des innovations de pointe comme l’internet des objets ou l’automatisation, de nombreux directeurs informatiques peinent encore à exploiter pleinement leurs ressources existantes. Et bien que le cloud existe depuis près d’une décennie, beaucoup de DSI commencent seulement à observer des gains significatifs de productivité. Le travail devrait donc se poursuivre en 2017, avec le lancement de nouvelles initiatives à vocation métier et basées sur des services cloud. Mais pour tirer pleinement partie de ces services, l’utilisation d’appareils mobiles sera essentielle afin de permettre aux collaborateurs d’y accéder à la demande. Les études menées par Forrester montrent que 70 % des employés utilisent un smartphone à des fins professionnelles, et que 40 % recourent à une tablette. Dans un contexte d’entreprise, les devices devront être dotés de solides capacités de collaboration (comptabilité 4G, caméra, autonomie…) et d’une sécurité renforcée (authentification, chiffrement, antivirus…).

2. Du big data à l’analyse cognitive

Le big data peut aujourd’hui encore être perçu comme un concept marketing, mais les DSI reconnaissent néanmoins qu’une exploitation intelligente de la donnée peut contribuer à la création de nouveaux business models. Comme avec le cloud, les organisations commencent enfin à tirer parti de leurs investissements dans le big data. Avec un nombre toujours plus important d’appareils connectés faisant remonter toujours plus d’informations, la tendance est vouée à s’accélérer en 2017. Mais en parallèle, une autre tendance va monter en puissance, celle de l’analyse cognitive. D’après l’International Institute of Analytics, l’analyse cognitive s’apprête à devenir le nouveau terme en vogue. L’idée est de faire appel à des machines capables de comprendre la donnée pour fournir aux décideurs des informations plus pertinentes. Ainsi, ces derniers pourront prendre plus rapidement de meilleures décisions et aider à l’amélioration les performances globales de l’entreprise.

“Si les robots physiques suscitent de l’intérêt pour l’avenir, les assistants logiciels peuvent avoir un impact sur la productivité à très court terme.”

3. Les robots arrivent, les agents autonomes sont déjà là

Les responsables informatiques ne pourront pas passer à côté. L’automatisation est une tendance croissante qui a un impact direct sur la productivité, en permettant aux employés de déléguer à des ordinateurs ou à des robots les tâches quotidiennes répétitives. L’année prochaine verra l’apprentissage machine passer à un niveau supérieur d’adoption. Gartner recommande notamment aux directeurs informatiques d’explorer la piste des agents autonomes. Si les robots physiques suscitent de l’intérêt pour l’avenir, les agents logiciels peuvent en effet avoir un impact sur la productivité à très court terme. Illustration avec les assistants personnels virtuels, déjà embarqués aujourd’hui dans la plupart des dernières générations de terminaux mobiles. Sur simple commande vocale, ces derniers peuvent réaliser automatiquement des tâches basiques comme un envoi de mail ou une prise de rendez-vous. Dans cette nouvelle ère, les appareils portables joueront donc un rôle essentiel en remplaçant les menus traditionnels par de nouvelles interfaces modernes permettant d’échanger plus efficacement avec une intelligence logicielle.

4. Renouvellement à tous les étages

Les employés ont de nouvelles façons de travailler et donc de nouveaux besoins. La mobilité restera en 2017 au cœur des priorités des décideurs informatiques, qui devront trouver les moyens d’équiper leurs collaborateurs d’outils sécurisés leur permettant d’accéder à leurs informations de n’importe où. Attention toutefois à ne pas oublier tous les travailleurs sédentaires qui ont eu aussi besoin d’outils de travail performants pour mener à bien leur mission. Selon les recherches menées par Principled Technologies, un ordinateur récent peut offrir jusqu’à 145 % de performances supplémentaires par rapport la génération précédente. Qu’il s’agisse de nouveaux appareils mobiles ou de puissantes stations de travail, l’année 2017 sera également celle du poste client.

5. Le software-defined, enfin une réalité

Les technologies software-defined consistent à décorréler la couche de contrôle logicielle du matériel physique. Cette approche permet aux entreprises de mieux exploiter leurs actifs en administrant toute son infrastructure comme un pool unique de resources. Et elle gagne aujourd’hui tous les composants du datacenter : serveurs, stockage ou réseau. La sécurité définie par logiciel en est un nouvel exemple. Gartner la place au sommet de sa courbe « Hype Cycle », sur les technologies émergentes de 2016, et prédit une adoption généralisée d’ici 5 ans. Plus proche, l’analyse prévoit l’arrivée à maturité du stockage défini par logiciel au cours des 12 prochains mois. Ces environnements flexibles vont permettre aux équipes IT de déployer très rapidement les ressources nécessaires aux différentes divisions pour travailler.

 

Mark Samuels

Mark Samuels

Mark Samuels est un journaliste d'affaires spécialisé dans les questions liées au leadership informatique. Anciennement rédacteur à CIO Connect et éditeur à Computing, il a travaillé pour de diverses organisations, y compris pour Economist Intelligence Unit, Guardian Government Computing et Times Higher Education. Mark est aussi un contributeur à CloudPro, ZDNetUK, TechRepublic, ITPro, Computer Weekly, CBR, Financial Director, Accountancy Age, Educause, Inform et CIONET. Mark possède une vaste expérience dans l'écriture des articles portant sur la façon de l'utilisation et d'adoption de la technologie dans les affaires par les responsables informatiques.

Derniers articles:

 

Tags: Productivité,  Business